Le Belgian Audi Club Team WRT retrouve ses couronnes en Sprint Cup

Audi Magazine

Neuf semaines seulement se sont écoulées entre l’ouverture de la saison de Sprint Cup début août à Misano et la finale à Barcelone ce week-end. À peine plus de deux mois d’une rare intensité pour le GT World Challenge Europe et pour le Belgian Audi Club Team WRT. En cette année 2020 plus condensée que jamais, pour les raisons que l’on connait, l’équipe belge n’a aucun moment de repos. En plus du GT World Challenge Europe complet (avec la Sprint Cup et l’Endurance Cup), les hommes de Vincent Vosse disputent le DTM (célèbre compétition pour voitures de tourisme), l’ADAC GT Masters (championnat allemand de GT3) et certaines épreuves de l’Intercontinental GT Challenge, dont les Indy 8 Hour à Indianapolis. Dans ces conditions, personne ne compte ses efforts et la passion prend le dessus sur la fatigue !

DTM : Müller, Frijns et Rast prêts à en découdre à Zolder !
WRT & Audi champions

La première récompense de taille est venue ce week-end à Barcelone, théâtre du quatrième et dernier rendez-vous de la Sprint Cup du GT World Challenge Europe. Après un week-end riche en suspense, le Belgian Audi Club Team WRT a retrouvé sa couronne dans le classement des Équipes (la septième en huit ans !) tout en permettant à Charles Weerts et Dries Vanthoor de remporter le championnat des Pilotes.

« C’est un moment fantastique pour nous tous », déclarait Vincent Vosse, le Team Principal du Belgian Audi Club Team WRT. « Ces deux titres font vraiment beaucoup de bien. C’est le fruit d’un fantastique travail d’équipe : les pilotes, les mécanos, les ingénieurs, tous ceux qui œuvrent dans les coulisses… Nous avons vécu un week-end difficile ici à Barcelone, avec beaucoup d’incertitudes et de contretemps, mais nous avons toujours gardé la tête froide et tout le monde a fait son travail à la perfection. »

Sprint Cup

Preuve de l’importance de l’équipe, les mécanos de WRT ont aussi été récompensés pour la rapidité de leurs changements de roues en remportant le Pit Stop Challenge. Et, derrière le volant de l’Audi R8 LMS #32, Charles Weerts et Dries Vanthoor ont été étincelants.

« Je suis vraiment heureux et fier de ce que nous avons réalisé tous ensemble », confiait Charles, qui devient à 19 ans le plus jeune champion de l’histoire du championnat. « Ce ne fut pas le week-end le plus facile. En performances pures, nous étions légèrement en retrait par rapport à nos rivaux ce week-end, mais l’équipe n’a jamais cessé de travailler. Nous avons sans cesse progressé, comme le prouve notre deuxième place lors de la Course 3. Au final, nous avons remporté le championnat et c’est le plus important. Je ne suis pas prêt d’oublier ce moment : c’est mon premier titre ! »

Pour Dries Vanthoor, il y avait comme un goût de revanche après avoir vu le sacre lui échapper à quelques minutes du but en 2017 suite à une pénalité. « Je ne pourrais pas être plus heureux », exultait le pilote officiel Audi Sport customer racing. « Spécialement après ce week-end qui ne fut pas simple du tout. Je me souviens encore de comment nous avions tout perdu en 2017 à cinq minutes de la fin. Je pense ne jamais avoir été aussi nerveux de toute ma vie en assistant au dernier relais de Charles. Merci à Audi pour cette fantastique voiture, merci à tous les membres de l’équipe et aux mécanos pour leurs pit stops extrêmement rapides. C’est un plaisir de travailler dans un tel contexte ! »

Sprint Cup Race

Les autres voitures du Belgian Audi Club Team WRT ont aussi terminé le championnat en ordre utile. Sur l’Audi R8 LMS #31, le Japonais Ryuichiro Tomita et le Sud-Africain Kelvin van der Linde ont terminé au quatrième rang, leur succès lors de la première course à Zandvoort ayant aussi contribué au sacre chez les Équipes.

Dans la Silver Cup aussi il y avait des motifs de satisfaction pour Jusuf et Hamza Owega, engagés sur l’Audi #33 de l’équipe belge. Pour leur première saison à ce niveau, les deux frères allemands sont parvenus à arracher une belle troisième place finale dans leur catégorie.

Le prochain grand rendez-vous pour le Belgian Audi Club Team WRT a pour nom les Total 24 Hours of Spa. Exceptionnellement repoussée à l’automne (départ le 24 octobre à 15h30), la grande classique belge de l’Endurance a souvent souri à WRT. Lauréate en 2011 et 2014, la formation belge est aussi montée six années de suite sur le podium entre 2011 et 2016. Après trois éditions sans figurer dans le Top 3, WRT est plus que jamais affamé avant « son » double tour d’horloge !

Ces articles vous intéresseront peut-être également

  • DTM-zolder_Header.jpg
    DTM Zolder : deux victoires pour Rast, le titre pour Audi Sport Team Abt Sportsline
    Lisez l'article
  • 24h-spa-header.jpg
    Audi Sport visera la victoire aux Total 24 Hours of Spa
    Lisez l'article
  • DTM_constructeurs_header_1920x1080.jpg
    DTM au Nürburgring : deux victoires et le titre Constructeurs pour Audi
    Lisez l'article